Oxyde de zinc : un retrait d’ici 5 ans ?

Michaella Igoho Moradel | 05.07.2017 à 16:31:42 |
Oxyde de zinc
© Sohel Parvez Haque - iStock

La Commission européenne décide d’interdire l’utilisation de médicaments vétérinaires à base d’oxyde de zinc.

La Commission européenne s’est finalement prononcée en faveur de l’interdiction de l’usage de médicaments vétérinaires à base d’oxyde de zinc. Dans un projet de décision publié le 19 juin dernier, la Commission a décidé de retirer les autorisations de mise sur le marché (AMM) et de refuser l’octroi de nouvelles AMM pour les produits conçus à base d’oxyde de zinc destinés à un usage chez les porcelets.

La Commission préconise une période de transition de 5 ans afin notamment de développer des alternatives et de faire évoluer les pratiques d’élevage de porcs sans pour autant augmenter l’usage d’antimicrobiens. 

La décision de la Commission suit les recommandations du Comité des médicaments vétérinaires (CVMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Ce dernier indiquait en mars dernier que la balance bénéfice-risque global pour les produits concernés était négative et que les avantages de l'oxyde de zinc pour la prévention de la diarrhée chez les porcs ne l'emportaient pas sur les risques pour l'environnement. Le CVMP a reconnu qu'il y a un risque de co-sélection pour la résistance associée à l'utilisation de l'oxyde de zinc. 

Michaella Igoho Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK