Ostéopathie : l’épreuve d’aptitude est précisée

Marine Neveux | 14.09.2017 à 11:12:49 |
Geste d’ostéopathie sur un cheval
© Jan-Otto - iStock

Les contours de l’épreuve d’aptitude des ostéopathes animaliers sont désormais définis, comme en témoigne l’Ordre, qui en explique le fonctionnement sur son site internet.

Le Journal officiel du 21 avril dernier avait spécifié, par deux décrets et un arrêté, les règles de déontologie applicables aux personnes réalisant des actes d’ostéopathie animale, ainsi que les compétences exigées, les connaissances et les savoir-faire. Quand débuteront les premières épreuves d’admissibilité ? « La première date butoir, fixée par le dispositif publié le 19 avril 2017, est le 31 décembre 2017, explique le Conseil national de l’Ordre des vétérinaires (CNOV). Après cette date, le jury de l’examen d’aptitude devra comporter deux personnes non vétérinaires réalisant légalement des actes d’ostéopathie animale, désignées par le CNOV. » L’application de terrain de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK