OIE, FAO et OMS : une collaboration renforcée

Oie | 13.10.2017 à 14:16:06 |
Enfant et chien
© MShep2 - iStock

Afin d’affronter les défis sanitaires, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) viennent de publier leur seconde document stratégique tripartite.

Ce dernier réaffirme leur engagement à assurer un leadership multisectoriel et collaboratif pour affronter les défis sanitaires explique un communiqué de l’OIE. « Les trois organisations élargiront encore le cadre de leur collaboration pour intégrer toujours plus l'approche « Une seule santé » qui considère que la santé humaine, la santé animale et l'environnement sont interconnectés. »

Depuis 2010, ces partenaires ont concentré leurs efforts sur trois thèmes techniques majeurs : la résistance aux agents antimicrobiens, la lutte contre la rage et l'influenza zoonotique. En 2015, un cadre mondial pour l'élimination de la rage humaine transmise par les chiens a été adopté et a établi l'objectif de ramener à zéro le nombre de décès humains liés à la rage canine d'ici à 2030. De nombreux autres sujets nécessitent aussi une approche multisectorielle comme la tuberculose zoonotique, le coronavirus responsable du syndrome respiratoire du Moyen-Orient, etc.

Oie
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK