Oh My Dog : la Fédération Française de Cardiologie incite les seniors à adopter un chien

Bénédicte Iturria | 23.05.2019 à 09:00:00 |
Campagne Oh my dog
© D.R.

« Il ronfle, il a des gaz, il mange des pantoufles, mais il peut vous sauver la vie ». Adopter un chien pour prévenir les accidents cardio-vasculaires, c’est le message de la nouvelle campagne, destinée aux seniors, de la Fédération Française de Cardiologie en partenariat avec la SPA.

Cette campagne est à l'initiative de la Fédération Française de Cardiologie en partenariat avec la SPA. Selon une étude* publiée en 2017, une personne âgée qui possède un chien réduirait en effet de 36% son risque de mortalité cardio-vasculaire. Cette campagne intitulée Oh my dog met en lumière l’impact positif de détenir un compagnon à quatre pattes sur la santé. Adopter un chien, c’est l’opportunité de pratiquer une activité physique et de sortir de chez soi. Cela permet de lutter contre la sédentarité et l’isolement social si néfastes pour le cœur. Selon la Fédération Française de Cardiologie, les personnes seules ou privées de relations sociales sont deux fois plus susceptibles que les autres de développer des maladies graves, comme les affections cardio-vasculaires. La solitude peut conduire à la sédentarité, à la prise de poids, à un stress accru lui-même responsable de tabagisme, de mauvaise alimentation et d’hypertension artérielle, plus élevée chez les personnes isolées. En 2050, un français sur trois sera âgé de 60 ans ou plus. Ce sujet devient donc un enjeu de santé publique majeur.
Le spot publicitaire Oh my dog est actuellement disponible via différents supports  (télévision, cinéma, Vidéo On Line, réseaux sociaux…). Il a également été relayé par la SPA à l’occasion de ses journées portes ouvertes, les 18 et 19 mai 2019.

* Mubanga M et al. « Risques d’accidents et de mortalité cardio-vasculaires pour les possesseurs d'un chien - une étude de cohorte nationale ». 
Sci Rep 2017; 7: 15821

 

Bénédicte Iturria
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK