Nouvelle session pour le DIE Santé de la faune sauvage non captive  - Le Point Vétérinaire.fr

Nouvelle session pour le DIE Santé de la faune sauvage non captive 

Philippe Gourlay

| 14.06.2023 à 17:28:00 |
© DR

Il s’agit de la 4ième session du DIE lancé en 2020. Les inscriptions pour l’année 2023-2024 se clôturent au 2 juillet.

Les inscriptions pour la prochaine session 2023-2024 du Diplôme Inter-Ecoles (DIE) consacré à la Santé de la Faune Sauvage Non Captive sont ouvertes. Ce DIE proposé depuis 2020 (coordination générale Oniris) permet de passer en revue, à toutes les échelles (individu, population, écosystème), les différentes problématiques d’évaluation et de gestion de la santé de la faune sauvage et de donner aux vétérinaires de nouvelles compétences pour répondre aux besoins sociétaux actuels et aux sollicitations grandissantes dans ce domaine. Il s’agit de la quatrième session avant une pause d’un an, la session suivante ayant lieu à partir de l’automne 2025. 

La formation est constituée de 4 modules alliant théorie et pratique, durant lesquels les participants ont l'occasion d'aborder des concepts et des connaissances en écologie et en santé des écosystème, et de découvrir  la grande diversité d’acteurs impliqués dans l’évaluation et la gestion de la santé de la faune sauvage en France ainsi que les rôles que le vétérinaire peut et doit y jouer. La formation aborde les aspects de médecine individuelle (dominantes pathologiques des oiseaux, petits mammifères, tortues sauvages) et de population incluant des travaux pratiques d'investigation post-mortem (enquête de terrain, levée de cadavres et autopsie). Des interventions sur les principales actualités sanitaires impliquant les populations sauvages et à enjeux économiques, de santé publique et/ou de conservation sont prévues via des présentations de l’Anses, de l’Office Français de la Biodiversité, d’enseignants des ENVFs, de chercheurs spécialisés dans le domaine, etc.. Le quatrième et dernier module se passe sur le terrain, et permet de réaliser un diagnostic environnemental à l’échelle d’un socio-agro-écosystème, au cours d’une semaine de terrain sur les hauts plateaux de Jura. Cette immersion et les échanges avec une diversité d’acteurs locaux issus des différentes parties prenantes, permettent aux participants d'identifier les problématiques environnementales et sanitaires impliquant la faune sauvage de cette région avant de travailler à la proposition de leviers d’action permettant de concilier préservation de la biodiversité et activités économiques agricoles.

La formation se complète par un stage de mise en situation pratique d’une dizaine de jours au cours duquel les participants ont à mettre en application les concepts appris lors des modules. Cela est également l’occasion de découvrir de manière concrète les réseaux d’acteurs de la faune sauvage et la manière dont le vétérinaire, avec le panel de ses compétences, peut y prendre part. Un rapport de stage doit être rédigé avec une soutenance orale. Ce moment, sanctionnant la fin de la formation, sera également l’occasion pour les participants de partager leurs expériences et de compléter ainsi leurs apprentissages, plus théoriques, des modules.

Les inscriptions pour le DIE se clôturent le 2 juillet.

Plus d'informations sur la page dédiée du site de la formation continue d’Oniris : https://connectpro.oniris-nantes.fr/mod/page/view.php?id=6799

Renseignements complémentaires auprès de Philippe Gourlay, responsable pédagogique de la formation : philippe.gourlay@oniris-nantes.fr 

Philippe Gourlay

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application