« Nous avons la capacité d’apporter une solution au marché français »

Propos recueillis par Frédéric Thual | 05.04.2019 à 11:43:42 |
David Hillier et Patrick Govart
© Frédéric Thual

Trois mois après une première acquisition en France, David Hillier, co-fondateur et Pdg du groupe britannique IVC Evidensia, et Patrick Govart, directeur du développement d’IVC Evidensia France, détaillent le concept et la philosophie d’un groupe devenu le premier réseau de cliniques vétérinaires en Europe en moins de dix ans.

Vous venez d’arriver en France avec l’acquisition de la clinique Oncovet et de son plateau technique Vetotech. Quelle est votre volonté de développement d’IVC Group en Europe ? Le réseau compte aujourd’hui 1 150 cliniques. L’objectif est de nous limiter à renforcer notre réseau en Europe du Nord, et notamment en Irlande et en France, où le potentiel est énorme. Pourquoi avez-vous fait le choix de la France ? Qu’est-ce qui vous a guidés dans le choix des structures vétérinaires ? C’est d’abord la très haute qualité des soins des vétérinaires français. Comme dans les autres pays, ils ont des besoins et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Propos recueillis par Frédéric Thual
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK