Nourrir les bovins avec des algues réduit leurs émissions de GES de 82%

Clothilde Barde | 24.05.2021 à 08:30:00 |
© dusanpetkovic

Un petit supplément d’algues dans l’alimentation des bovins pourrait réduire leurs émissions de méthane de plus de 80% d’après une expérience menée par des chercheurs de l’Université de Californie à Davis.

Lutter contre les rejets de gaz à effet de serre (GES) en supplémentant l'alimentation du bétail est-elle une solution efficace? Il semblerait, selon les résultats d'une équipe de recherche de l’Université de Californie à Davis qui ouvrent la voie à une nouvelle méthode de lutte contre l’accélération du changement climatique. Jusqu'à présent, l'élevage étant responsable d’environ 14,5 % des émissions de GES, et la moitié de celles-ci provenant des ruminants, les chercheurs conseillaient de réduire drastiquement notre consommation de viande.Des suppléments d’alguesC'est pourquoi, suite à une étude de 2018 de Kebreab et son équipe qui avait permis de réduire les émissions de méthane de vaches laitières de plus de 50% en complétant ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Clothilde Barde
1 commentaire
avatar
BOUYAHIAOUI le 25-05-2021 à 21:55:54
BONSOIR,
Vous pouvez m'envoyer des livres PDF SVP.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application