Nourrir les bovins avec des algues réduit leurs émissions de GES de 82%

Clothilde Barde | 24.05.2021 à 08:30:00 |
© dusanpetkovic

Un petit supplément d’algues dans l’alimentation des bovins pourrait réduire leurs émissions de méthane de plus de 80% d’après une expérience menée par des chercheurs de l’Université de Californie à Davis.

Lutter contre les rejets de gaz à effet de serre (GES) en supplémentant l'alimentation du bétail est-elle une solution efficace? Il semblerait, selon les résultats d'une équipe de recherche de l’Université de Californie à Davis qui ouvrent la voie à une nouvelle méthode de lutte contre l’accélération du changement climatique. Jusqu'à présent, l'élevage étant responsable d’environ 14,5 % des émissions de GES, et la moitié de celles-ci provenant des ruminants, les chercheurs conseillaient de réduire drastiquement notre consommation de viande.Des suppléments d’alguesC'est pourquoi, suite à une étude de 2018 de Kebreab et son équipe qui avait permis de réduire les émissions de méthane de vaches laitières de plus de 50% en complétant ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Clothilde Barde
1 commentaire
avatar
BOUYAHIAOUI le 25-05-2021 à 21:55:54
BONSOIR,
Vous pouvez m'envoyer des livres PDF SVP.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK