Ne plus séparer l’animal de son maître dans les maisons de retraite

Bénédicte Iturria | 08.02.2019 à 12:49:55 |
Chien et retraitée
© Bojan89 - istock

Encore peu de maisons de retraite acceptent les animaux domestiques. Un projet de l’association TERPTA vise ainsi à favoriser cette intégration.

D’après une enquête de la Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (DREES) réalisée fin 2015, 728 000 personnes vivent en établissement d’hébergement pour séniors en France, soit 35 000 de plus qu’en 2011. Huit sur dix sont accueillies en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).  Environ 10 000 personnes accueillies chaque année en établissement d'hébergement pour personne âgée (EHPA) ou EHPAD possède au moins un animal de compagnie. Il est aujourd’hui indéniable que la présence d’un animal auprès d’un sénior dans une maison de retraite joue un rôle positif fondamental sur sa santé physique et mentale. Il favorise ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Bénédicte Iturria
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK