Nadia Haddad reçoit le prix de la francophonie vétérinaire

Michel Pepin, DMV, président de la FAFVAC | 16.01.2018 à 16:05:42 |
Dr Jean-Philippe Rousselot, ex-président de la FAVAC remettant le prix de la Francophonie vétérinaire à la Dre Nadia Haddad.
© FAFVAC

Le Prix de la francophonie vétérinaire attribué par la Fédération des associations francophones des vétérinaires pour animaux de compagnie (FAFVAC) a été remis à notre consoeur Nadia Haddad, Ph.D, professeure à l’école vétérinaire d’Alfort et directrice de l’Unité de biologie moléculaire et immunologie parasitaires.

Cette prestigieuse reconnaissance a pour objectif d’honorer un médecin vétérinaire qui, par ses activités et sa carrière, a permis de faire progresser la profession vétérinaire dans son pays, tout en favorisant son développement dans l’ensemble de la francophonie. Le prix a été remis en présence de très nombreux invités à Nantes le 23 novembre dernier par Jean-François Rousselot, alors président de la FAFVAC, dans le cadre du congrès annuel de l’Association des vétérinaires français pour animaux de compagnie (Afvac).

Diplômée en 1979 de l’École Nationale de médecine vétérinaire de Sidi-Thabet (ENMVT-ST) à Tunis en Tunisie, la Dre Haddad obtient un certificat d’immunologie à l’Institut Pasteur de Tunis puis de bactériologie, de virologie et d’immunologie générale et microbienne à l’Institut Pasteur de Paris. Au cours de sa carrière, elle a collaboré à près d’une centaine d’articles scientifiques touchant différentes thématiques. Elle a abordé, en plus de la rage, la tuberculose et les maladies dues à des bactéries vectorisées par les tiques, en particulier la bartonellose. Sa lutte contre la rage canine est l’une de ses préoccupations majeures et sa contribution lui a valu d’être nommée consultante puis experte de l’Organisation mondiale de la santé.

La Dre Haddad devient le sixième médecin vétérinaire à recevoir ce prix de la francophonie vétérinaire et la première d’origine tunisienne. 

Photo (© : FAFVAC) : Dr Jean-Philippe Rousselot, ex-président de la FAVAC remettant le prix de la Francophonie vétérinaire à la Dre Nadia Haddad.

La FAFVAC fédère sept nations francophones (Belgique, France, Haïti, Mali, Maroc, Québec et Tunisie) représentant plus de 6?000 médecins vétérinaires. C’est la première fois que le Québec préside ce regroupement depuis sa création en 2006. Elle a comme objectif, entre autres, d’harmoniser les activités entre les associations vétérinaires francophones, faciliter la diffusion de l’information scientifique et promouvoir des projets communs concernant le bien-être animal.

Michel Pepin, DMV, président de la FAFVAC
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK