Nac’Side : un accompagnement pour toute la clinique 

Céline Gaillard-Lardy

| 16.06.2022 à 14:42:00 |
© iStock/Oleg Shvetsov

Face à une population croissante de NAC, la profession vétérinaire est parfois démunie, par manque de formation et d’expertise. Afin de répondre à cette demande, Nac’side, créé par cinq vétérinaires, propose des services de formation et d’accompagnement pour l’ensemble des acteurs de la clinique, déclinables en trois offres.

Les NAC représentent environ 50 % des animaux de compagnie en France. Pour autant, ils sont sous-représentés en cabinet vétérinaire. Car si les connaissance et l’expertise vétérinaire ont progressé dans ce domaine, la médicalisation de ces animaux reste très faible. De plus, selon les premiers résultats des travaux de thèse en cours, seuls  30 % des vétérinaires acceptent systématiquement les NAC en consultation, alors même que 75 % d’entre eux aimeraient se former sur le sujet.Pour proposer une solutions à tous leurs consoeurs et confrères, Frédéric Vlaemynck, Zoé Greiveldinger, Cyril Chovet, Delphine Aubrée et Sylvain Maitrhenry, les créateurs de Caduvet ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Céline Gaillard-Lardy

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application