MSD accompagne les vétérinaires dans la médicalisation du chat

Valentine Chamard | 16.06.2021 à 11:37:00 |
© cyano66-iStock

Cap félin est un programme qui vise à développer la médicalisation du chat en aidant les cliniques à se positionner dans ce secteur d’avenir.

Avec son nouveau programme Cap félin, MSD souhaite changer la nature de son offre, en allant au-delà de la thérapeutique, pour accompagner les vétérinaires dans sa relation avec le propriétaire de chat, aux attentes spécifiques, dans un secteur en plein essor.  « Il s’agit d’un virage de MSD qui se matérialise par un écosystème qui inclut les médicaments mais qui intègre aussi l’environnement du chat et son bien-être », explique  Loïc Jegou, directeur général MSD Santé Animale. Pour développer ce marché porteur, le programme s’appuie sur 4 axes : soigner, partager, innover et accompagner. Isabelle Goujon, responsable technique, rappelle la légitimité de MSD sur l’offre thérapeutique, « complète, dès la première visite, avec une R&D permanente ». En ce qui concerne le deuxième pilier, le partage, une équipe technique vétérinaire dédiée traite plus de 1500 demandes/an, que ce soit pour des questions de pharmacovigilance, d’aide au suivi du diabète, etc., « par des vétérinaires qui connaissent la contrainte de la clientèle ». Cette expertise scientifique se traduit également par un partenariat avec le Grif (groupe de réflexion et d’intérêt félin), association qui a pour but de partager des bonnes pratiques en médecine féline, et avec l’ENVT.

Des audits pour s'adapter à la clientèle féline

Du côté de l’innovation, MSD s’est doté d’un département consacré à l’intelligence artificielle pour améliorer la santé et le bien-être animal grâce à la e-santé. Le transpondeur Thermochip Mini, dont la taille vient d’être diminuée (1,5 mm de diamètre contre 2 mm auparavant pour Thermochip), qui allie identification et monitoring de la température corporelle de façon individualisée et non invasive, s’inscrit dans ce cadre. « D’autres objets connectés vont être prochainement proposés pour maintenir le bien-être du chat et améliorer sa santé », annonce Alice Ravigneau, responsable de l’accès au marché pour l’identification des animaux de compagnie (Sure Petcare).

Enfin, MSD et ses business partners se proposent d’accompagner les structures motivées par le développement de la médecine féline, avec pour point de départ un audit basé sur un questionnaire de 150 questions passant au crible tous les postes de la clinique, et aboutissant à des recommandations en adéquation avec les souhaits des praticiens, explique Stéphanie Ferreira, responsable marketing développement client. Les ASV sont aussi épaulées grâce à des formations pour répondre aux attentes des propriétaires de chats. Enfin, le site lasantedemonchat.fr offre un soutien pédagogique des vétérinaires pour leurs clients, à travers plus de 300 articles.

Valentine Chamard
1 commentaire
avatar
StephMSD49 le 21-06-2021 à 11:24:46
merci pour cet article
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK