Merial conservera une relation directe avec les vétérinaires

11.11.2011 à 06:00:00 |
©

« Merial ne veut ni ne peut discriminer les vétérinaires selon qu’ils sont ou seront ou non simplement “adhérents” à la SAS du SNVEL [Isovet] », indique le directeur du premier laboratoire en France.

Notre confrère François Bost, directeur de Merial France, répond aux questions de La Semaine vétérinaire relatives à la création de la centrale de négociation Isovet, par le SNVEL. Cette société, filiale du syndicat, a pour objet de négocier au mieux avec les laboratoires les remises des vétérinaires libéraux qui lui confieraient leurs “chiffres d’affaires”. La Semaine Vétérinaire : Vous dirigez le 1er laboratoire en termes de chiffres d’affaires en France. Vous devez donc être fréquemment sollicité par les praticiens sur la centrale de négociation Isovet, créée par le SNVEL, qui se propose de regrouper les chiffres d’affaires de plusieurs centaines de ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK