Médicaments vétérinaires et restrictions REACH : le SIMV tire la sonnette d’alarme

Michaella Igoho-Moradel

| 20.07.2022 à 10:00:00 |
© skodonnell

Le syndicat de l’industrie du médicament et réactif vétérinaires (SIMV) alerte sur le risque d’interférences entre la règlementation REACH et la règlementation européenne sur les médicaments vétérinaires.

Le syndicat de l’industrie du médicament et réactif vétérinaires (SIMV) demande que « les médicaments vétérinaires soient exemptés de toutes les restrictions prévues par la règlementation REACH pour ne pas créer artificiellement des ruptures ou des gaps thérapeutiques. »

L’organisation rappelle en effet que le dispositif européen REACH, un règlement européen entré en vigueur en 2007 pour sécuriser la fabrication et l'utilisation des substances chimiques dans l'industrie européenne, prévoit des restrictions liées à l’utilisation de certaines substances comme les per- et polyfluoroalkylées (les PFAs). Les médicaments vétérinaires pourraient être impactés par ce processus de restriction, « pour certains parce que leur principe actif appartient à la famille des PFAs, pour d’autres parce que des PFAs entrent dans leur procédé de fabrication ou dans leurs emballages primaires ou secondaires (des PFAS entrent dans la composition des bouchons des flacons de solutions injectables comme les vaccins, par exemple). »

« Le processus de restriction REACH s’appliquant aux PFAs mettrait en péril certains médicaments vétérinaires alors que leur évaluation selon le Règlement 2019/6 a montré qu’ils étaient sans danger pour l’animal, l’homme et l’environnement » indique le SIMV.

Les industriels rappellent que les médicaments vétérinaires sont encadrés par le Règlement Européen 2019/6 depuis le 28 janvier 2022. « Ce règlement impose un cadre règlementaire strict et ne permet pas la mise sur le marché d’un médicament sans une évaluation approfondie du rapport bénéfices sur risques. »

Michaella Igoho-Moradel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application