Medappcare propose la certification de la santé vétérinaire connectée

Marine Neveux | 17.08.2018 à 07:30:00 |
Consultation vétérinaire de chat
© dolgachov - iStock

Medappcare s’attache à évaluer la qualité des applications mobiles et des sites web dans le domaine vétérinaire, pour mieux orienter les professionnels et les utilisateurs.

Medappcare est un organisme de certification qui peut ainsi être sollicité pour évaluer un site, une appli, un service numérique, etc. David Sainaiti, fondateur de Medappcare et jeune pharmacien geek, a d’abord lancé l’initiative dans le domaine de la santé humaine. « Nous avons travaillé sur un référentiel. Entre temps, la Haute Autorité Sanitaire a publié des recommandations que nous appliquons ». Medappcare est organisme certificateur depuis le début de l’année (Certilife, « mieux vivre connecté »).

« Le vétérinaire est connecté, mais il n’est pas très à l’aise pour présenter à ses clients les outils numériques car il ne connaît pas les bénéfices et il n’est pas identifié par les propriétaires dans ce domaine » poursuit notre consoeur Annick Valentin-Smith qui s’est associée au projet aux côtés de Gilles Braud, pharmacien. « Les médecins libéraux sont dans la même situation que les vétérinaires, ils n’ont pas de formation sur le digital. En outre, les clients des vétérinaires sont moins connectés que ne le sont les patients en médecine humaine suivis pour insuffisance rénale, cardiaque, diabète, etc. » ajoute Gilles Braud.  Autre constat, les vétérinaires ne sont pas très enclins à l’utilisation de tablette. « Notre idée est de passer par des organismes de certification indépendants pour aider la profession. »
En juin, Medappcare a lancé le baromètre du vétérinaire connecté au salon France Vet à Paris. « Pour la fiabilité du contenu, nous faisons appel à des vétérinaires, pour la protection des données personnelles, nous nous appuyons sur des sociétés spécialisées dans la sécurité » explique David Sainaiti. Medappcare travaille aussi avec des ergonomes pour évaluer l’ergonomie et l’utilisation des supports numériques. 

Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK