Loïc Dombreval interpelle sur les recherches en cours sur la viande in-vitro

Tanit Halfon | 03.03.2020 à 09:53:01 |
viande in-vitro
© iStock-LamiadLamai

Le député des Alpes-Maritimes a publié dans le journal du dimanche une tribune libre sur la viande de culture. Il appelle la France à s’emparer du sujet pour mieux préparer l’avenir de l’agriculture française.

« Si l’on veut rendre service à l’agriculture française, alors il est urgent de s’intéresser à l’agriculture cellulaire et en particulier à la viande de culture. » Face aux recherches en cours sur la viande in-vitro, qui font l’objet de financements massifs notamment de grands acteurs de l’industrie de la viande outre-Alantique, le vétérinaire et député des Alpes-Maritimes, Loïc Dombreval, appelle la France à s’intéresser à cette question. « Alors que les producteurs de viande américains, startups ou géants de l'alimentaire, sont à la pointe de cette nouvelle industrie qui a obtenu le soutien de milliardaires tels que Bill Gates, Richard Branson ou Sergey ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK