Les vétérinaires vont-ils adopter le compte épargne-temps ?

27.03.2012 à 06:00:00 |
©

Depuis début février 2012, les structures vétérinaires peuvent adhérer au dispositif du compte épargne-temps (CET) si elles le souhaitent.

Celui-ci permet d’accumuler des droits à congé rémunéré non consommé et reporté une année sur l’autre ou de recevoir une contrepartie financière. Selon la convention collective des vétérinaires salariés, tous les cadres autonomes et intégrés, en contrat à durée déterminée, peuvent ouvrir un CET. Un outil prévu pour aménager au mieux son temps de travail. Le bénéficiaire alimente son « compte individuel d’épargne-temps » à tout moment de l’année. Il décide aussi des modalités d’utilisation. Le détenteur du compte peut y intégrer divers types de congés et de primes. De quoi indemniser une période de formation, des congés sans solde, ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Service Temporarily Unavailable

Service Temporarily Unavailable

We're very sorry, but the page could not be loaded properly. This should be fixed very soon, and we apologize for any inconvenience.

503 : Service Unavailable

Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK