Les vétérinaires partagés sur l’unicité du domicile d’exercice

04.11.2008 à 10:00:00 |

Faut-il maintenir l’unicité du domicile d’exercice professionnel ? Le congrès des élus de l’Ordre, les 3 et 4 octobre derniers à Amiens (Somme), n’a pas permis d’adopter une position claire sur ce sujet, que la profession pourrait défendre face à la tutelle et à la Commission de Bruxelles.

Aucune des propositions présentées alors par Jacques Guérin, conseiller ordinal chargé du dossier, n’a reçu l’assentiment de l’assemblée. Quatre principes ont été exposés : - le maintien de la situation existante ; - la conservation du principe de l’unicité, mais la possibilité, pour les sociétés d’exercice libéral, de détenir plus de trois sites (comme c’est le cas actuellement) ; - la fin du principe d’unicité et l’autorisation, pour les vétérinaires, de gérer plusieurs lieux d’exercice ; - l’autorisation de ne gérer qu’un seul lieu, tout en donnant la possibilité d’exercer ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application