Les systèmes de protection des élevages porcins sont réglementés

Tanit Halfon | 20.05.2019 à 16:27:02 |
cochon
© iStock-ClarkandCompany

Une nouvelle instruction technique de la Direction générale de l’alimentation définit les modalités de protection des élevages porcins vis-à-vis des suidés sauvages.

Dans le cadre du plan de lutte contre la peste porcine africaine, l’arrêté du 16 octobre 2018 avait rendu obligatoire la mise en place d’un plan minimal de biosécurité dans les exploitations détenant des suidés. 7 mois après sa publication, une instruction technique de la Direction générale de l’alimentation (DGAL) définit les « dispositifs techniques permettant d'assurer l'absence d'intrusion de suidés sauvage dans les exploitations et de contact direct avec les suidés détenus. »

La note détaille les spécificités par type d’élevage. Ainsi, pour les élevages de porcs en plein air, les exploitants devront s’équiper de 2 clôtures ou d’un mur plein d’une hauteur d’au moins 1,3 mètres. Pour les établissements d’élevage, de vente ou de transit détenant des sangliers de catégorie A, outre la clôture extérieure décrite dans un arrêté datant de 2009, les éleveurs ont désormais l’obligation d’installer une clôture intérieure afin d’éviter tout contact « groin à groin ». Les établissements de catégorie B doivent mettre en œuvre les mêmes dispositifs.

Lors de la publication de l’arrêté d’octobre dernier, la DGAL avait indiqué qu’un  délai maximal était accordé spécifiquement pour certains points, dont les clôtures. L’entrée en vigueur est prévu au 1er janvier 2021, excepté si l’exploitation est située dans une zone réglementée vis-à-vis d’un danger sanitaire réglementée. 

Pour consulter l’instruction technique, cliquez sur ce lien.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK