Les pollinisateurs : une stratégie gagnante pour la culture de colza

Tanit Halfon | 15.10.2019 à 10:14:22 |
abeille colza
© iStock-borchee

Une étude associant l’Inra et le CNRS a montré que la pollinisation par les abeilles impliquait une meilleure rentabilité que l’usage des pesticides pour la culture de colza.

Un modèle agricole fondé sur l’agroécologie dispose d’un nouvel argument en sa faveur, en témoigne une récente étude associant des chercheurs de l’Institut national de recherche agronomique (Inra) et du Centre national de recherche scientifique (CNRS). Ils ont montré que la pollinisation par les abeilles était plus rentable économiquement que l’utilisation de produits phytopharmaceutiques. Se basant sur des données de parcelles cultivées de la zone Atelier Plaine et Val de Sèvre de 2013 à 2016, ils ont mis en évidence une hausse du rendement, mais aussi de la marge brute dans les parcelles présentant une forte abondance en pollinisateurs, par rapport ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK