Les nouvelles modalités pratiques de castration des porcelets

Tanit Halfon

| 23.11.2021 à 11:30:00 |
© iStock-tirc83

Dans le cadre de l’interdiction de la castration à vif des porcelets, un arrêté, et une instruction technique, détaillent les conditions de mise en œuvre d’une castration, ainsi que les modalités pratiques de réalisation. 

Au 1er janvier 2022, la castration chirurgicale à vif des porcelets est interdite, et seule la castration avec anesthésie et analgésie est autorisée, par d’autres moyens que le déchirement des tissus. Dans ce contexte, le ministère de l’Agriculture vient de dévoiler un nouvel arrêté et une instruction technique, qui indiquent les modalités pratiques de sa mise en œuvre.Les conditions de la castrationL’arrêté du 17 novembre 2021, détaille les situations dans lesquelles une castration reste possible :- à des fins thérapeutiques ou de diagnostic ;- dans le cadre d’un cahier des charges pour l’obtention d’un signe d’identification de la qualité et de l’origine ;- ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application