Les nouveaux profils dans les structures vétérinaires

Chantal Béraud | 06.07.2017 à 11:08:23 |
Plusieurs professions autour d’une table
© Rawpixel Ltd – iStock

Le vétérinaire, éternel “couteau suisse” de sa structure, doit-il, à l’avenir, professionnaliser davantage les tâches non médicales, en faisant appel à des profils spécialisés qui n’existent pas aujourd’hui dans ses équipes ? Les fonctions d’assistante de direction, de responsable des ressources humaines ou encore de chargé de communication sont en train d’émerger au sein de la profession. Elles sont créées le plus souvent à la suite d’une réorganisation interne, afin de rentabiliser sa structure et de faire face à la concurrence. Aussi, d’autres profils de dirigeants sont peu à peu recherchés par les chefs d’entreprise vétérinaire, tels le directeur des ressources humaines et le directeur administratif et financier.

« Chargé de communication/community manager (H/F) recherché pour un centre hospitalier vétérinaire. Salaire : 20-25 K€ bruts par an. CDI à 80 % pouvant évoluer vers un temps plein » Ce type d’annonce (une offre d’emploi récemment parue) est encore rarissime dans la profession. Pour plusieurs raisons. La principale est sans doute liée à la “démographie” vétérinaire : hormis dans les centres hospitaliers vétérinaires (CHV), les chaînes de cliniques ou les grandes structures, peu d’employeurs peuvent financièrement se permettre de commencer à segmenter les postes. Pourtant, de nouveaux métiers et profils apparaissent bel et bien dans la profession, car le ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Chantal Béraud
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK