Les modalités de renouvellement du titre de spécialiste sont définies

Tanit Halfon

| 23.06.2022 à 16:20:00 |
© iStock-GoodLifeStudio

Comme l'avait acté le décret du 23 novembre 2021, les vétérinaires spécialistes titulaires d'un diplôme d'études spécialisées vétérinaires, doivent désormais justifier d'une mise à jour régulière de leurs connaissances et compétences pour conserver leur titre de spécialiste. L'arrêté du 15 juin 2022 vient  préciser les justificatifs à fournir.

On l'avait annoncé, l'an dernier, le décret du 23 novembre 2021 n'avait pas fait que définir les conditions d’obtention d’un agrément pour les établissements d’enseignement supérieur agricoles qui voudraient préparer au diplôme d’Etat de docteur vétérinaire. Il avait aussi introduit des modifications pour la spécialisation vétérinaire. La nouveauté était de taille : le titulaire du diplôme d’études spécialisées vétérinaires (DESV) ne pourrait plus prétendre au titre de spécialiste à vie, mais devrait désormais justifier d’une mise à jour régulière de ses connaissances et compétences pour conserver son titre. Jusqu'à présent, seuls les vétérinaires spécialistes membres d'un Collège européen (European Board of ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application