Les makers en renfort des vétérinaires praticiens

Tanit Halfon | 09.04.2020 à 11:34:20 |
imprimante 3D
© iStock-cyano66

Pour limiter l’exposition au SRAS-CoV-2, le personnel des établissements de soins vétérinaires peut s’appuyer sur les initiatives solidaires des makers, qui proposent de fabriquer et livrer des visières de protection.

Si les vétérinaires ne sont pas prioritaires pour les masques FFP2, ils peuvent bénéficier comme les professionnels de santé de l’aide de makers, professionnels ou pas, pour s ‘équiper. C’est le cas de l’équipe des vétérinaires à domicile Vetalia (région parisienne), comme l’explique un des associés Samuel Bernard. « Nous avons fait appel à un particulier disposant d’une imprimante 3D. Il a proposé de fabriquer des supports de visières de protection pour le personnel soignant, dans lesquels il faut ensuite insérer un film transparent en plastique et fixer des élastiques pour faire tenir l’ensemble sur le front. Il nous a fourni les ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK