Les lauréats du Prix Fernand Méry

Jean-Pierre Jégou | 19.04.2019 à 17:00:00 |
Prix Fernand Méry
© AVF

Le Prix Fernand Méry 2018 récompense Yolaine de la Bigne pour son livre collectif « L’animal est-il l’avenir de l’Homme », paru aux Éditions Larousse.

Le Prix Fernand Méry 2018 a été décerné avec deux mois de retard en raison des gilets jaunes. La traditionnelle cérémonie de remise du prix du premier samedi soir de décembre à l’Hôtel Bedford dans le 8e arrondissement de Paris a en effet dû être reportée au 8 février 2019. C’est Yolaine de la Bigne qui a été primée pour son livre collectif « Les secrets de l'intelligence animale », Éditions Larousse.

Le jury composé de membres de l’Académie vétérinaire de France (Alain Philippon, Philippe de Wailly et Jean-Pierre Jégou) et de membres du Groupement des écrivains médecins, GEM, (Dr Roland Noël, Président du GEM, et Brigitte Bénichou) était traditionnellement doté grâce à la générosité du Docteur Jean-Pierre Petit, radiologue, qui nous a malheureusement quitté durant l’été 2018. Lors de la remise de son prix à Yolaine de la Bigne, Philippe de Wailly n’a pas manqué de rendre un hommage appuyé à ce mécène des arts en même temps qu’il a remercié notre confrère Alain Philippon qui a assuré la dotation 2018. Le Prix Vial de Saint-Bel (1753-1793), du nom de celui qui fut le contemporain de Bourgelat et le père de la Médecine Vétérinaire en Angleterre en fondant en 1792 le « Veterinary College of London », futur « Royal College of Veterinary Surgeons », a été attribué au livre « La vie Secrète des animaux, Amour, Deuil, Compassion, Un monde caché s’ouvre à nous » de Peter Wohlleben, Éditions les Arènes. Le Prix Jean Dorst (1924-2001), Membre de l’Institut, Directeur Honoraire du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris, ornithologue, zoologue, systématicien, biogéographe a été attribué à Carl Safina pour « Qu’est-ce qui fait sourire les animaux : enquête sur leurs émotions et leurs sentiments », Editions Vuibert. La soirée s’est poursuivie par un dîner de gala dont le Juge Trévidic était l’invité d’honneur. Elle s’est terminée par une tombola qui a permis à chacun de repartir avec un des nombreux livres primés chaque année par le GEM. Le Docteur Roland Noël, Président du GEM doit être remercié et félicité pour ce Prix qui honore cet illustre vétérinaire qu’est Fernand Méry. Praticien parisien, Président de l’Académie Vétérinaire de France (1962), grand défenseur de la cause animale, écrivain, journaliste de talent. On lui doit d’avoir oeuvré pour le bien-être animal en fondant « Le Conseil National de la Cause animale » en 1970 et la fondation « Assistance au Animaux » en 1976. Il participa à la mise en place du tatouage canin en France et sera à l’origine de la Déclaration universelle des droits de l’animal par l’UNESCO en 1978. Sa devise était « Les connaître pour les comprendre, les comprendre pour les aimer et les aimer pour les défendre ». Rappelons que le Professeur Francis Lescure a écrit une très belle biographie de Fernand Méry, « Défense des animaux, L’exemple de Fernand Méry, Vétérinaire humaniste », Ouest Editions.

Jean-Pierre Jégou
Secrétaire Général de l’Académie Vétérinaire de France
Membre du Jury du Prix Fernand Méry

Jean-Pierre Jégou
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK