Les lauréats du Prix de l'Ordre 2021

07.09.2021 à 15:40:00 |

Ce 7 septembre 2021, notre consoeur Marie Tanguy a reçu le prix de l'Ordre pour la création de la plateforme Louveto. Dans les locaux du conseil national de l'Ordre à Paris, s'est aussi tenue la remise de l’accessit à l'AVSF.

Marie Tanguy (Oniris 18) reçoit ainsi le prix de l'Ordre 2021 pour la plateforme Louveto de mentorat vétérinaire. Cette initiative était au début son sujet de thèse ; il s'est concrétisé en une plateforme de mise en relation des vétérinaires, cofondée avec Damien Bry. « C’est dans le cadre de VetFuturs que nos chemins se sont croisés pour la première fois, a expliqué Jacques Guérin, président de l'Ordre, lors de la remise du prix, alors que vous vous prépariez à soutenir votre thèse dont le sujet portait sur la création d’une plateforme de mentorat dédiée aux jeunes vétérinaires. Votre objectif dès le départ a été de les accompagner dans la période clé qu’est l’insertion dans la vie professionnelle par un moyen très simple : en les mettant en relation avec un mentor, vétérinaire chevronné, qui souhaite tendre la main à la nouvelle génération pour l’aider à surmonter les difficultés qu’elle rencontre immanquablement lors des premiers pas dans l‘exercice vétérinaire. » D’une idée à sa mise en application pratique, et Louveto est né ! « On ne peut que regretter que le mentorat ne soit pas très développé en France, hormis dans quelques rares grandes entreprises, et c’est sur ce point que votre projet apporte une réelle nouveauté. En effet il ne s’agit pas d’une plateforme de mise en relation d’un étudiant avec un maître de stage dans le but d’approfondir ses connaissances. Il s’agit au contraire de faciliter la rencontre d’un jeune vétérinaire en quête d’intégration dans la vie professionnelle qui a besoin d’un accompagnement durable avec un vétérinaire expérimenté qui en connait tous les rouages. »

En 2 ans, Louveto bénéficie d'une belle notoriété, qui a mené à établir un partenariat avec Vétos-Entraide, baptisé Vétorat. Ce partenariat verra le jour dans le courant du mois de septembre. « Nous récompensons un projet qui met l’humain au cœur et qui apporte des solutions concrètes, aujourd’hui, pour que les jeunes vétérinaires trouvent leur place dans notre profession en perpétuelle évolution » conclut Jacques Guérin.

Marie Tanguy a dédié ce prix à tous les mentors inscrits sur Louveto, qui font vivre l’esprit de confraternité en se mettant à la disposition des jeunes vétérinaires. 

L'accessit pour AVSF

L'association Agronomes et Vétérinaires Sans Frontière (AVSF) reçoit l'accessit. Elle était eprésentée par son directeur Frédéric Apollin et par sa vice-présidente, Barbara Dufour. « Le jury a souhaité décerner un accessit à une association pour le travail remarquable qu’elle accomplit depuis des années, et qui avait candidaté en s’appuyant sur un document de synthèse intitulé "la mise en œuvre du concept One Health dans les pays du sud" : Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières, AVSF » détaille le président de l'Ordre. AVSF est une organisation non gouvernementale qui a vu le jour en 2004 de la fusion du Centre international de coopération pour le développement agricole et de Vétérinaires sans frontières, deux associations fondées respectivement en 1977 et 1983. « L’objectif affiché par l’association est d’aider les populations à mieux vivre de l’élevage de leurs animaux, du travail de leur terre, et de les aider ainsi à lutter contre l’exclusion et la pauvreté en leur garantissant la sécurité alimentaire. Et en mettant en œuvre des solutions pérennes apportées grâce aux compétences d’AVSF, elles contribuent également à protéger leur environnement. (...) En se mettant ainsi au service de la santé humaine, animale et environnementale, AVSF met très concrètement en application ce triptyque cher au cœur des vétérinaires, le concept One Health – Une seule santé. Tout le monde en parle, mais il semble encore bien difficile à mettre en œuvre dans nos pays développés, comme le prouve la crise sanitaire que nous ne finissons plus de traverser depuis maintenant 18 mois et dans la gestion de laquelle les vétérinaires ont parfois peiné à trouver leur place. »

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application