Les ISPV auront une formation commune avec d’autres hauts fonctionnaires

Tanit Halfon | 20.04.2021 à 14:45:00 |
© iStock-Cecilie_Arcurs

Dans le cadre de la réforme de l’ENA, le président de la République a annoncé la création d’un tronc commun de formation pour 13 écoles de service public, dont l’école nationale des services vétérinaires.

Le jeudi 8 avril dernier, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé devant des cadres dirigeants de l’Etat la suppression de l’Ecole nationale d’administration, au profit de l’Institut du service public (ISP) pour le 1er janvier 2022. La profession vétérinaire est concernée puisque dans le cadre de cette réforme de la haute fonction publique, 13 écoles de service public, dont l’école nationale des services vétérinaires (ENSV-FVI), vont désormais avoir un tronc commun de formation. L’objectif est d’apporter un socle commun de connaissances sur cinq grandes thématiques : les valeurs de la République, la transition numérique, la transition écologique, la ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Sur le même thème
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK