Les eurodéputés se mobilisent contre le commerce illégal de chiens et de chats

Michaella Igoho-Moradel | 21.02.2020 à 14:01:14 |
Commerce illégal
© GeorgePeters

Le Parlement européen demandent la mise en place d’un système européen obligatoire d’enregistrement des chats et des chiens.

Les eurodéputés veulent lutter contre le commerce illégal de chiens et de chats. Ils ont adopté, le 12 février dernier par 607 voix pour, 3 contre et 19 abstentions, une résolution non contraignante pour mettre fin à ce trafic illégal à travers l’Union européenne (UE). Pour protéger le bien-être animal, les députés demandent la mise en œuvre de mesures pour une application plus efficace de la réglementation et des sanctions plus strictes.

En outre, ils encouragent la mise en place d’un système européen obligatoire d'enregistrement des chats et des chiens pour une meilleure information des propriétaires sur l'origine de l'animal. Ils considèrent par ailleurs qu’une définition européenne des établissements d’élevage commercial à grande échelle, connus sous le nom d’usines à chiots, est nécessaire. De même, les eurodéputés souhaitent sensibiliser les propriétaires afin d’encourager l'adoption plutôt que l'achat d'animaux de compagnie.

Les parlementaires rappellent que le commerce illégal d’animaux de compagnie est une source de souffrance animale, « propage des maladies et représente une part importante de revenus pour la criminalité organisée internationale. »

Une enquête européenne, menée en 2015, estime que 46 000 chiens sont vendus chaque mois entre les pays de l’UE. La plupart de ces ventes ne sont pas enregistrées.

Michaella Igoho-Moradel
1 commentaire
avatar
IB98 le 21-02-2020 à 14:31:24
Enfin !!! Mais résolution non contraignante, donc sans doute peu suivie d’effets ... À suivre
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK