Les épidémies, un problème hautement écologique

Marie Teyssedre | 03.04.2020 à 09:35:46 |
forêt
© iStock-AvigatorPhotographer

Industrialisation de l’agriculture, perte de biodiversité et flambée des transports apparaissent comme des facteurs favorisant les pandémies, comme l’a expliqué l’écologue Serge Morand, lors d’une conférence à VetAgro Sup, sur le « One Health en pratique ».

« Une épidémie d’épidémies ». Ce constat a été posé par le biologiste et écologue de l’évolution, directeur de recherche au CNRS et chercheur associé au Cirad, Serge Morand, venu s’exprimer le 9 mars dernier sur le campus vétérinaire de Vetagro-Sup (Marcy L’Etoile) dans le cadre de la première session du nouveau diplôme d’établissement intitulé « One Health en pratiques ». Ce constat, qui résonne avec la pandémie en cours de Covid-19, découle directement d’une autre problématique tout aussi actuelle, qui est l’impact des activités humaines sur les écosystèmes.  Depuis la seconde moitié du XXème siècle, le nombre d’épidémies augmente. En 1950, moins de 100 épidémies s’étaient ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Marie Teyssedre
1 commentaire
avatar
Guillaume Collignon, Vétérinaire le 05-04-2020 à 11:32:14
Excellent résumé, bravo !
Il manque juste un "petit détail", qui concerne la surpopulation humaine. Pas facile à évoquer, et encore mois facile d'y trouver des solutions...
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK