Les chiffres de l’importation des carnivores domestiques en France

Valentine Chamard | 23.11.2017 à 15:03:28 |
Chien dans une caisse pour voyager
© Chalabala – iStock

Particuliers comme professionnels acquièrent de plus en plus d’animaux en dehors des frontières françaises.

Avec 27 296 chiens, 5 589 chats et 99 furets concernés en 2016, « l’importation d’animaux domestiques en France est croissante », souligne la société d’Identification des carnivores domestiques (I-CAD) dans un communiqué relatif aux chiffres de l’importation des carnivores domestiques dans l’Hexagone. Celle-ci est attribuée aux particuliers et aux professionnels de la filière dans respectivement 55 et 45 % des cas, avec des différences de profils notables entre les deux.  Les particuliers ont ainsi fait venir de l’étranger l'année passée 18 364 animaux domestiques (dont 14 333 chiens), soit une croissance de 17 % entre 2012 et 2016. Le chihuahua est le chien le plus prisé, suivi du yorkshire terrier, du bouledogue français, du berger allemand et du spitz. Chez le chat, les races importées sont préférentiellement l’européen, le maine coon, le british shorthair, le bengal et le persan. La Belgique alimente ce circuit en première place, suivie de l’Espagne et du Portugal .

Retrouvez l'intégralité de cet article en page 33 de La Semaine Vétérinaire n° 1741.

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK