Les chats persans sont prédisposés à de nombreuses affections

Valentine Chamard | 03.10.2019 à 11:17:09 |
chat persan
© Bestzmile - iStock

Une étude britannique met en évidence la prédisposition des chats persans aux maladies dermatologiques, ophtalmologiques et dentaires.

Une étude britannique, menée par le Royal Veterinary College en collaboration avec l’Université d’Edimbourg, s’intéresse à la santé des chats persans. Elle porte sur 3325 chats suivis par des structures vétérinaires généralistes depuis 2013 grâce au programme VetCompass®. Sans surprise, ces animaux au long pelage et souvent hypertypés sont vulnérables à de nombreuses affections.  Au moins une anomalie est ainsi enregistrée dans leur dossier médical pour près de 65% d’entre eux. 12,7% ont des problèmes liés à leur pelage, 11,3% ont des affections dentaires, 7,2% ont une croissance excessive des griffes et 5,8% présentent un épiphora. Si les maladies sont regroupées ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK