Les cas imputables à E. coli et à Campylobacter en hausse sur 2011

06.05.2013 à 06:00:00 |
©

En 2011, 5 648 foyers de toxi-infection alimentaire collective ont été signalés par les 27 États membres de l’Union européenne. 93 personnes en sont mortes.

C’est ce que révèle le rapport commun de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) et de l’European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC), paru en avril 2013. La campylobactériose reste la maladie zoonotique d’origine alimentaire la plus fréquemment signalée chez l'homme, avec une augmentation constante des cas au cours des cinq dernières années. En 2011, 220 209 cas humains sont rapportés, soit 2,2 % de plus qu'en 2010. Campylobacter est principalement retrouvé dans la viande crue de poulet. Salmonelles : les plans chez les volailles portent leurs fruits Les cas humains de salmonellose – qui reste la deuxième zoonose alimentaire la ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application