Les cages conventionnelles peu favorables au bien-être des lapins d’élevage

Tanit Halfon | 10.01.2020 à 11:49:54 |
lapin
© iStock-Erika Parfenova

Dans un récent rapport, l’Efsa affirme que le bien-être des lapins adultes est le plus faible dans les systèmes avec cages conventionnelles, du fait notamment de la restriction des mouvements des animaux.

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) s’est penchée sur le bien-être des lapins d’élevage. L’enquête s’est penchée sur six systèmes d’élevage : cages conventionnelles, cages structurellement enrichies, clapiers surélevés, clapiers au sol, élevage en extérieur ou partiellement en extérieur, ainsi que élevage biologique. Conclusion : l’enquête montre que le système des cages conventionnelles est bien moins favorable au bien-être des lapins adultes que les autres systèmes d’élevage, du fait de la restriction des mouvements. De plus, les systèmes en extérieur ne sont pas favorables aux lapereaux, à la différence des systèmes avec clapiers surélevés, car ils impliquent plus de stress lié à ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK