Les brachycéphales sont plus sujets au coup de chaleur

Valentine Chamard | 03.08.2020 à 09:00:00 |
coup de chaleur bouledogue
© BiancaGrueneberg - iStock

La conformation des certaines races les rend sujettes au coup de chaleur.

Le programme britannique VetCompass (qui recueille les données cliniques de quelque 1800 établissements vétérinaires volontaires du Royaume-Uni) s’est intéressé à l’épidémiologie du coup de chaleur. Les dossiers de 900 000 chiens ayant été présentés en structure vétérinaire en 2016 ont été analysés. 395 cas de coups de chaleur ont été recensés (incidence de 0,04%), « mais il ne s’agit que de la partie émergée de l’iceberg, de nombreux cas n’étant pas pris en charge en clinique vétérinaire », précisent les auteurs. Parmi les races qui se détachent dans cette étude : le chow chow (risque multiplié par 17 par rapport au labrador), le ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK