Les attaques de loup en élevage à la loupe

Clothilde Barde | 20.04.2020 à 11:57:35 |
loup
© GarysFRP

Face à la recrudescence des attaques de loups en Europe depuis quelques années, une équipe de chercheurs a analysé s’il existait, en France, un phénomène de concentration de celles-ci sur certains élevages.

« (En France) seul un petit nombre d’éleveurs concentre la majorité des attaques (de loup)». Face à cette assertion récurrente, une équipe de chercheurs issus de différents organismes de recherche (Cnrs, Cerpam, INRAE, Institut Agro Montpellier & OFB) a tenté d’établir la vérité. Une coexistence difficile Ainsi, avec 10 à 12 000 animaux tués par an par les loups, la coexistence entre les activités d’élevage et ces prédateurs pose de plus en plus question. Les attaques de loups sur les troupeaux domestiques font chaque année l’objet de demandes de dédommagements systématiques et couteux de la part des éleveurs rapportées dans la base nationale ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK