Les actualités présentées lors du dernier congrès de l’Ecvim

David Sayag, Rodolfo Oliveira Leal, élisabeth Robin | 28.09.2017 à 10:36:06 |
Lymphome canin
© David Sayag

Utilisation des inhibiteurs des récepteurs à activité tyrosine kinase en cancérologie, recherche sur la triade féline, meilleure connaissance de la pathogénie de l’hypertension féline, perspectives de nouveaux traitements lors d’hypercorticisme, font partie des sujets abordés lors du congrès des spécialistes européens en médecine interne.

Le congrès annuel du Collège européen de médecine interne (Ecvim) s’est déroulé du 14 au 16 septembre sur l’île de Malte. Plusieurs sujets de recherche clinique ont été discutés, mettant en avant des nouveautés pour la médecine des animaux de compagnie.  Utilisation des inhibiteurs des récepteurs à activité tyrosine kinase Une étude de l’université d’Utrecht (Pays-Bas) met en avant l’application in vitro de certains inhibiteurs des récepteurs à activité tyrosine kinase (ITK) dans le traitement des lymphomes canins, ouvrant la porte à des essais cliniques prospectifs. L’utilisation du masitinib et du tocéranib dans la prise en charge des mélanomes oraux de stade ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
David Sayag, Rodolfo Oliveira Leal, élisabeth Robin
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK