Leishmaniose : un appel de cas dans le cadre d’une thèse

Valentine Chamard | 21.11.2018 à 12:22:02 |
chien atteint de leishmaniose
© Patrick Bourdeau

Un étudiant de VetAgro Sup appelle les praticiens canins à participer à son étude sur la détection des antigènes leishmaniens urinaires.

Dans le cadre de sa thèse d'exercice vétérinaire sur la création d’un outil de détection des antigènes de leishmanies présents dans l’urine chez le chien, Jérôme Henrion appelle les confrères exerçant en zone endémique à participer à une enquête. Il s'agirait d'envoyer* des prélèvements réalisés sur des chiens pour lesquels un diagnostic de leishmaniose à été établi (sang sur tube sec pour réaliser une immunofluorescence indirecte et urine sur tube sec par miction naturelle ou sondage pour tester le nouvel outil diagnostic). Les prélèvements devront être pratiqués avant la mise en place du traitement étiologique de la leishmaniose.  Les frais engendrés par les analyses sont prises en charge par VetAgro Sup.

*à Jérôme Henrion, 413 avenue Bourgelat, appartement E102, 69280 Marcy l'Etoile, jerome.henrion@vetagro-sup.fr

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK