Législatives 2022 : aucun vétérinaire à l’Assemblée nationale

Michaella Igoho-Moradel

| 20.06.2022 à 18:23:00 |
© narvikk

Cette nouvelle législature ne comptera aucun vétérinaire sur les bancs de l’Assemblée nationale. Les deux vétérinaires encore en lice, Loïc Dombreval et Sophie Courrière-Calmon, ont été battus au second tour.

Le second tour des élections législatives a rendu son verdict le 19 juin 2022. Les deux candidats vétérinaires, présents au second tour, ont été sortis par des candidats Rassemblement national (RN).

Surnommé « le député des animaux », Loïc Dombreval, candidat « Ensemble ! » (étiquette de la majorité présidentielle) à sa réélection dans la 2ème circonscription des Alpes-Maritimes, a été sorti par Lionel Tivoli candidat du RN. Au second tour des législatives, il a été devancé par son adversaire qui a obtenu 51,65 % des voix contre 48,35 % pour le candidat vétérinaire.

Au premier tour, Loïc Dombreval était au coude à coude avec le candidat du RN. Le député sortant a réagi sur Twitter en promettant poursuivre son engagement pour la cause animale. « Je quitte aujourd’hui l’assemblée nationale fier du travail accompli pour améliorer la condition animale en France. Merci pour vos nombreux messages chaleureux. Je poursuivrai mon combat pour les animaux sous une autre forme. Vous pouvez compter sur moi comme je compte sur vous » En 2017, Loïc Dombreval avait été élu député sous la bannière « La République en Marche » avec 59 % des voix au second tour face à un candidat du RN, Jérôme Cochet.

Même issue pour Sophie Courrière-Calmon, candidate pour la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes), dans la 1ère circonscription de l'Aude. La candidate vétérinaire a obtenu 46,44 % des voix contre 53,56 % des voix pour son adversaire Christophe Barthès, candidat RN.

Retrouvez ici notre article consacré à ces vétérinaires qui ont battu campagne lors de ces législatives.  

Michaella Igoho-Moradel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application