Lease-back : une bonne façon de se constituer de la trésorerie

Jacques Nadel

| 10.11.2021 à 16:55:00 |
© Ivan Bajic/iStockphoto

Egalement appelé cession-bail, le lease back immobilier consiste à vendre un de ses biens à un tiers, un crédit-bailleur immobilier, pour le reprendre en location immédiatement. Explications.

Lorsque le bien en question est à usage professionnel, l’entreprise qui en était propriétaire récupère de la trésorerie, entre 70% et 100% du prix estimé du bien cédé, tout en conservant son usage. Le contrat de crédit-bail, souscrit auprès d’un établissement financier, est généralement d’une durée de 8 à 15 ans assorti d’une option d’achat, donc de reprise pour une valeur modique. L’impôt sur la plus-value sur cession des murs ou de l’immeuble est, en principe, immédiatement exigible. Toutefois, un étalement de cette imposition a été rétabli temporairement par la loi de finances pour 2021 : le montant de la plus-value ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Jacques Nadel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application