Le virus de l’anémie infectieuse équine sévit en Europe

18.06.2010 à 06:00:00 |
©

En Europe, la Roumanie et l’Italie présentent la plus haute prévalence cumulée de l’anémie infectieuse équine, avec un pic en 2007.

Voici l’un des constats exposés le 11 juin 2010 par les congressistes réunis par la commission équine de l’Union professionnelle vétérinaire (UPV) à Namur (Belgique). Mise au point scientifique avec la participation d’Etienne Thiry, Hélène Amory et Claude Saegerman (faculté de Liège), ainsi que de Stephan Zientara (Agence française de sécurité sanitaire des aliments). En Belgique, les derniers tests de Coggins positifs datent de 1988 et concernent des ânes importés du Maroc. Après Drongen et Liège en début d’année, deux nouveaux cas viennent d’être signalés à Bruges et à Charneux, avec une source d’infection identique : la Roumanie. Les chevaux ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application