Le vaccin Salmopast en rupture d'approvisionnement

Michaella Igoho-Moradel

| 09.06.2022 à 14:33:00 |
© Jérémy Stenuit

En attendant sa remise à disposition, l'Agence nationale du médicament vétérinaire (Anses-ANMV) recommande aux praticiens des solutions palliatives potentielles.

Salmopast (Boehringer Ingelheim), un vaccin Pasteurella, Mannheimia, Salmonella pour bovins, ovins et caprins, est en rupture d’approvisionnement depuis le 29 mars dernier. Il est indiqué pour l’immunisation active contre les infections à Pasteurella multocida A et D, Mannheimia haemolytica et à Salmonella dublin et typhimurium.

Selon l’Agence nationale du médicament vétérinaire (Anses-ANMV), cette rupture est causée par un problème de capacité de production.

Des solutions alternatives

Jusqu'à la remise à disposition du produit, prévue le 28 juillet 2022, l’ANMV recommande aux praticiens des solutions palliatives potentielles :

1) Pour Mannheimia haemolytica, il existe d'autres vaccins disponibles sur le marché contenant cette valence.

2) Pour les salmonelles, en cas de situation d'urgence possibilité de recourir à la préparation d’un auto-vaccin.

3) Pour Pasteurella multocida, l'incidence des maladies respiratoires étant plus faible en été, il reste possible de recourir si besoin à un traitement antibiotique approprié.

Michaella Igoho-Moradel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application