Le vaccin Miloxan en rupture jusqu’à début 2024 - Le Point Vétérinaire.fr

Le vaccin Miloxan en rupture jusqu’à début 2024

Michaella Igoho-Moradel

| 08.06.2023 à 11:25:00 |
© Istock - Gabriele Grassl

Les autres vaccins similaires sont également régulièrement en situation de rupture.

L’Agence nationale du médicament vétérinaire (Anses-ANMV) a actualisé le 1er juin la fiche de suivi de la rupture d’approvisionnement du vaccin Miloxan (Boehringer Ingelheim). Chez les bovins, ovins et caprins, il est indiqué pour l’immunisation active contre les maladies provoquées par Clostridium sordellii, Clostridium perfringens types B, C et D, Clostridium chauvoei, Clostridium septicum, Clostridium novyi et Clostridium tetani.

En rupture depuis janvier 2023 (après des ruptures transitoires répétées depuis mai 2022), ce vaccin ne sera pas de retour sur le marché avant le début de l’année 2024. Un retard de libération de lots et un contexte général d’augmentation de la demande, expliquent cette situation.

L’agence ajoute que les autres vaccins similaires sont aussi régulièrement en situation de rupture :

- Bravoxin 10 (Intervet) et Covexin 10 (Zoetis) ne peuvent couvrir au mieux que leurs propres marchés

- Coglavax (CEVA SA) : connait des approvisionnements réguliers et augmentés depuis le dernier trimestre 2022 mais peut toutefois couvrir difficilement l’ensemble du déficit actuel du marché (en 50, 100 et 250 ml).

Michaella Igoho-Moradel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application