Le vaccin Imocolibov en rupture d’approvisionnement - Le Point Vétérinaire.fr

Le vaccin Imocolibov en rupture d’approvisionnement

Michaella Igoho-Moradel

| 05.01.2023 à 19:10:00 |
© Istock - MarioGuti

Un retour à la normale est attendu en juin 2023.

L’Agence nationale du médicament vétérinaire (Anses-ANMV) signale une rupture d’approvisionnement du vaccin Imocolibov (Boehringer Ingelheim). Il induit une immunisation passive des veaux et des agneaux contre les infections néonatales dues aux antigènes K99, Y et 31A d'Escherichia coli. Un problème de production est à l’origine de cette rupture. Le produit devrait être remis à disposition en juin 2023.

L'agence précise qu'en l’absence d’Imocolibov, pour les bovins, il est possible d’utiliser un autre vaccin contre les entérites néonatales contenant une Escherichia coli (inactivée ou adhésine), tout en renforçant la vigilance sur la préparation au vêlage et la prise colostrale. Dans certains cas critiques liés à une E. coli non présente dans ces vaccins, il est aussi possible d’avoir recours à un auto-vaccins ou encore d’utiliser le Locatim à la naissance (Lactosérum bovin concentré contenant des immunoglobulines G spécifiques, dirigées contre E. coli facteur d’adhésion F5 (K99)). Pour les ovins, il est possible d’avoir recours à un autovaccin.

Michaella Igoho-Moradel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application