Le surpoids de la chienne multiplie le risque de mortalité néonatale

Marina Chaillaud | 06.09.2018 à 11:48:51 |
Une chienne  avec ses chiots en train d’allaiter
© fiorigianluigi – istock

NeoCare s’est intéressé au risque qu’entraîne un surpoids de la reproductrice sur la santé des nouveaux-nés.

Peu d’informations étant disponibles sur l’impact du surpoids sur les performances de reproduction chez le chien, NeoCare1 s’est intéressé aux conséquences du surpoids de la mère sur la santé du chiot. Les notes d’état corporel de 41 chiennes de 13 races ont montré que le surpoids de la mère a des conséquences importantes sur la mortalité périnatale (à la mise bas et pendant les premiers deux jours de vie). Si la chienne est en surpoids à la saillie, le risque de mortalité est multiplié par 4, et si elle est en surpoids à la 4è semaine de gestation, le risque est ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Marina Chaillaud
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK