Le SIMV se mobilise pour le maintien de l’arsenal thérapeutique vétérinaire

Céline Gaillard

| 02.09.2021 à 14:15:00 |
© simv

Huit infographies permettent d’illustrer les conséquences potentielles du prochain vote du Parlement européen.

Le prochain vote du parlement européen, visant à établir les critères de la désignation des antibiotiques à réserver à l’usage humain, pourrait interdire des antibiotiques majeurs en médecine vétérinaires. Le Syndicat de l’industrie et du médicament et diagnostic vétérinaire (SIMV) a souhaité réagir par le biais de huit infographies, consultables en ligne, qui mettent en lumière le danger menaçant aujourd’hui la profession : le retrait de solutions thérapeutiques, qui aurait des conséquences dramatiques sur la  santé et le bien-être animal. Le message est fort « Oui à l’usage prudent et raisonné des antibiotiques, non à la limitation de solutions thérapeutiques ». Le SIMV a également signé la pétition d’Epruma, visant à s’opposer à la motion proposée par la commission Envi, et invite les organisations de la Santé et du Bien-être animal à signer également cette lettre ouverte

Céline Gaillard

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application