Le risque anesthésique est faible chez le chien - Le Point Vétérinaire.fr

Le risque anesthésique est faible chez le chien

Valentine Chamard

| 06.09.2022 à 18:38:00 |
© GaiBru_Photo-iStock

Les protocoles utilisés en médecine vétérinaire se révèlent fiables, avec un risque de mortalité de 0,14%, une statistique qui chute à 0,009% lors de stérilisation de convenance concernant de jeunes animaux, selon une étude britannique.

Une étude* britannique menée par le programme VetCompass** au sein du Royal Veterinary College de Londres et de l’Université de Manchester s’intéresse aux risques anesthésiques. Elle inclut 157 318 chiens, entre janvier 2010 et décembre 2013. Elle montre que le risque de mortalité est de 14 pour 10 000 chiens dans les 2 semaines qui suivent une sédation ou une anesthésie générale (dont 10 dans les 48 heures). Sans surprise, les facteurs de risque suivants sont mis en évidence : animaux âgés (risque multiplié par près de 13 chez les animaux de plus de 9 ans comparé aux animaux de 0,5 à 1,5 ans), mauvais état général (x4,8 lors de score ASA III et x19 lors de score ASA IV, par rapport à des chiens ASA I ou II), contexte de chirurgie d’urgence (risque x13,6). De façon plus surprenante, dans cette étude, ce sont les dolichocéphales qui présentent le plus de risque (x 3,7 par rapport à des chiens avec une longueur de museau « standard »), alors que les brachycéphales ne présentent pas plus de risque.Les rottweillers (risque x8) et les westies (x 5,4) sont également plus concernés par rapport à des croisés, tandis que les cockers ont un risque minoré.

Un risque minime chez les jeunes chiens

L’étude s’intéresse plus particulièrement aux chirurgies de stérilisation (mâles et femelles). Pour ces interventions, le risque se révèle bien moindre, avec moins d’un mort (0,9) pour 10 000 opérations (les femelles étant 3 fois plus concernées que les mâles, une insuffisance cardiorespiratoire étant incriminée dans la majorité des cas). Aucun lien n’a pu être établi entre l’âge des chiots et le risque de mourir pendant l’anesthésie.

*https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1467298722001015

**programme qui recueille les données de 1800 cliniques privées volontaires du Royaume-Uni (plus de 20 millions d’animaux suivis)

Valentine Chamard

2 commentaires
avatar
Juliane le 08-09-2022 à 07:03:45
Bonjour, en tant que "cliente" je peux vous affirmer que les décès sont nombreux sous anesthésie générale, surtout lors de détartrage. L'état du coeur ne doit pas être contrôlé avant...je ne sais pas. J'ai quitté ma vétérinaire pour cette raison. Mon chien a deux dents malades, je préfère qu'il soit sous antibiotiques de temps en temps.
Cordialement
avatar
Mahugnon Hintegni, Vétérinaire le 08-09-2022 à 23:37:20
Je ne peux pas trop confirmer cette mortalité sous anesthésie générale comme vous l'avez confirmé mme.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application