Le RHDV2 se propage dans les populations de lapins sauvages aux Etats-Unis

Tanit Halfon | 28.05.2020 à 17:37:41 |
lièvre de californie
© iStock-NNehring

C’est la première fois que le virus est détecté au sein de la faune sauvage. Depuis 2018, seuls des cas de maladies chez des lapins domestiques, et des lapins de garenne retournés à l’état sauvage (lapins féraux) avaient été rapportés dans l’état d’Ohio, de Washington et de New-York.

Aux Etats-Unis, le centre national de santé de la faune sauvage (National wildlife health center) alerte depuis mi-avril sur la propagation du génotype 2 de la maladie hémorragique virale du lapin (RHD-V pour Rabbit hemorrhagic disease-virus). D’abord confirmé au Nouveau-Mexique et en Arizona à la mi-avril, le virus a rapidement été détecté dans trois autres Etats, le Texas, le Colorado, et enfin le sud de la Californie. En outre, le Mexique a également rapporté des cas de RHD (non sérotypé) chez des lapins domestiques. Selon les agences locales, le nombre de lapins morts par événement rapporté varie de 3 à plus de 1000. De ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK