Le rapport 2022 de la charte de transparence sur le recours aux animaux à des fins scientifiques et réglementaires est disponible - Le Point Vétérinaire.fr

Le rapport 2022 de la charte de transparence sur le recours aux animaux à des fins scientifiques et réglementaires est disponible

Clothilde Barde

| 13.11.2023 à 14:00:00 |
© fotografixx

Comme l'indique un communiqué du Gircor (association regroupant des acteurs publics et privés de la recherche et de l’enseignement supérieur ayant recours aux animaux à des fins scientifiques.) du 31 octobre 2023, le deuxième rapport de la Charte de transparence sur le recours aux animaux à des fins scientifiques et réglementaires vient de paraitre.

Elaboré grâce aux réponses des 40 acteurs majeurs de la recherche en France à un questionnaire auto-administré, le deuxième rapport de la Charte de transparence en recherche animale a été publié pour l'année 2022, a annoncé le Gircor dans un communiqué.

Pourquoi une Charte de transparence ?

Ainsi, il a rappelé que la Charte de transparence sur le recours aux animaux à des fins scientifiques et réglementaires a été lancée en France en février 2021 avec le soutien du Ministère en charge de la Recherche et de l’Innovation. Cette mesure, qui concerne les institutions de recherche, les universités et les entreprises pharmaceutiques, a pour objectif d'encourager une communication ouverte et transparente entre la communauté scientifique, le grand public et les médias. Pour cela, la charte s’articule autour de 4 engagements : expliquer les raisons et les conditions du recours aux animaux à des fins scientifiques et réglementaires, diffuser l’information auprès du grand public et des médias, faciliter les échanges d’information avec le grand public et les médias et enfin, produire chaque année un document sur les progrès en matière d’information du public.

Des démarches à poursuivre

Dans ce deuxième rapport, les signataires de la Charte de transparence sur l’utilisation d’animaux en recherche tentent d’expliquer au grand public la nécessité du recours aux animaux dans la recherche et d'améliorer l’image de la recherche en mettant en avant les avancées récentes des conditions de recherche telles que l’intégration de méthodes alternatives. Ils souhaitent que l’utilisation des animaux en recherche ne soit plus un sujet tabou, soulignant que cela se fait dans le respect d’une réglementation stricte, prenant en compte le bien-être des animaux. Selon le Gircor, la dynamique de transparence continue donc de progresser et l'association encourage ses signataires à redoubler d’efforts pour renforcer la confiance du grand public dans une science éthique et responsable.

Clothilde Barde

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application