Le portail WAHIS de l’OIE fait peau neuve

06.04.2021 à 15:10:00 |
© iStock-BarbaraCerovsek

L’Organisation mondiale de la santé animale vise à devenir la plateforme de référence en matière de données relatives à la santé animale, et faciliter la gestion des maladies animales à l’échelle mondiale.

L’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) a annoncé la mise en ligne de sa nouvelle plateforme d’information zoosanitaire WAHIS. Cette nouvelle plateforme entend faciliter l’expérience utilisateur, et permettre un accès à des données sanitaires plus précises, pour les autorités sanitaires, les organisations commerciales, les communautés de chercheurs, etc…mais aussi toute personne de la société civile, puisque les données sont gratuites libres d’accès. A terme, l’objectif est aussi d’y inclure des données non vétérinaires, comme des données socioéconomiques et climatiques.

L’objectif est toujours le même : aider à la gestion de la santé animale et de la santé humaine, mais aussi alimenter la recherche en facilitant l’extraction des données, comme il est expliqué sur le site de l’OIE.

« Les pays pourront y charger des données issues de leurs propres bases de données. Grâce à la facilité d’utilisation de l’interface, il sera possible de visualiser, d’analyser et d’extraire des données sous différents formats. OIE-WAHIS est une première étape majeure de la mutation numérique de l’OIE. Une procédure simple et standardisée permettra la connexion aux autres systèmes d’information à travers le monde, ce qui rendra l’analyse des données encore plus puissante (…) En permettant de mieux comprendre la dynamique des maladies animales, OIE-WAHIS permettra de mettre rapidement en œuvre les mesures destinées à infléchir la propagation des maladies et à réduire leurs conséquences dévastatrices », est-il ainsi précisé.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK