Le Parlement européen vote l'interdiction totale de la pêche électrique

Clothilde Barde | 24.01.2018 à 15:48:54 |
chalut pêche
© taylanibrahim - iStock

Le 16 janvier dernier, les députés Européens se sont prononcés en majorité (avec 402 votes contre 232) pour l'interdiction totale de la pêche électrique dans l’Union Européenne. Le vote de cet amendement, salué par la France, va conduire pendant plusieurs mois à une phase de négociation dite « trilogue » entre le Parlement Européen, le Conseil et la Commission.

La pêche électrique consiste à pêcher des organismes aquatiques benthiques, c’est-à-dire vivant au fond des mers, au moyen d’impulsions électriques envoyées dans les fonds marins par des électrodes situées à l’avant des filets des chaluts. Les poissons sont alors paralysés puis remontent à la surface où ils sont pris dans des filets placés au dessus d’eux. Les soles, les plies et les turbots sont les espèces les plus concernées par ce procédé. Une pratique interdite en Europe depuis 1998 La pêche électrique est interdite par la Commission européenne depuis 1998 mais bénéficie depuis 2007 de dérogations dans la partie sud de la Mer ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK