Le moustique tigre colonise 7 nouveaux départements - Le Point Vétérinaire.fr

Le moustique tigre colonise 7 nouveaux départements

Tanit Halfon | 26.05.2020 à 17:23:05 |
moustique tigre
© iStock-AbelBrata

Au total, à la fin de l’année 2019, ce sont 58 départements, sur les 96 départements que compte l’hexagone, Corse incluse, qui ont été déclarés comme zone dans laquelle le moustique Aedes albopictus, est implanté et actif.

Deux-Sèvres, Charente, Cher, Haute-Savoie, Loire-Atlantique, Vienne et Yvelines. Ce sont les 7 nouveaux départements français dans lesquels le moustique tigre, Aedes albopictus, est implanté et actif (données au 1er janvier 2020). Ils rejoignent les 51 départements qui étaient déjà colonisés au 1er janvier 2019, ce qui fait que 58 départements au total sont désormais touchés, sur les 96 de l’hexagone, Corse incluse.

Dans ces 7 nouveaux départements, moins de 40% des communes sont déclarés colonisées à ce jour. Seuls les départements du pourtour méditerranéen sont les plus fortement colonisés avec plus de 40% des communes atteintes, à l’exception de l’Aude.

Pour rappel, le moustique tigre est originaire d’Asie et a atteint la France hexagonale au début des années 2000. Initialement présent dans le sud-est de la France et en Corse, il s’est progressivement étendu au pourtour méditerranéen puis a commencé sa progression vers le nord dès 2012. A partir de 2014, il était implanté au-dessus de la région lyonnaise. S’il est vecteur de maladies comme le chikungunya, la dengue et Zika, les cas autochtones restent rares. Le moustique est, par contre, implanté depuis de nombreuses années dans les territoires ultra-marins, en particulier dans les territoires de l’Océan Indien.

Pour consultez la carte des départements colonisés, cliquez sur ce lien. 

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application